Contre forum

Parlons de tout
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au sujet de l'impôt sur la fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Mar 27 Fév à 16:52

Mouais, c'était quand même une question piège, vu la manière dont c'était formulé.

Sinon, selon le ministère de la Défense, c'est 6 et non pas 5 le nombre de sous-marins nucléaire d'attaque study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Ven 11 Mai à 17:24

Syl
Citation :
Après en ce qui concerne l'exil fiscal je viens d'entendre qur france inter que celui ci nous faisait perdre que 100 millions d'euros par an mais que l'impot sur la fortune nous rapporte deux milliards d'euros dc je vois pas ou est le probléme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Ven 11 Mai à 17:27

JMTT
Citation :
Mais ils disent pas non plus combien l'isf en fait perdre
Et puis souvent les chiffres sont faussés dans un tel but.
Je pense pas que les impôts en France conduisent à un exil fiscal ne faisant perdre que 100 millions d'euros ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Ven 11 Mai à 17:49

Citation :
bé je comprends pas ce que tu veux dire, les pertes causés par l'isf c'est tout simplement l'exil fisacl non? A moins que l'isf n'engendre d'autres pertes qui me sont inconnus
Principalement:
- perte de l'impôt sur le revenu
mais on peut en fait faire une croix sur toutes les taxes qui existent en France: taxe d'habitation, taxe foncière, taxe sur la valeur ajoutée, taxe intérieure sur les produits pétroliers, ... et il y en a beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Ven 11 Mai à 17:54

sylvain a écrit:
Et ensuite est ce qu'on peut estimer la perte pour la france de la fuite des capitaux dut a cet impot sur la fortune?
Lorsque l'ISF rapportait 2,7 milliards d'euro, l'article cité par bazooka parlait d'une perte de 5 milliards.

Si cette année l'ISF rapportera 3 milliards d'euro, soit +300 millions par rapport à l'année dernière, la fuite de 2,2 milliards de base imposable engendre une perte d'environ 900 millions (40% de 2,2 milliards).

On reste dans le ration: pour 1 euro que rapporte l'ISF, l'exil fiscal fait perdre 2 euros:

2.7 milliards de recette pour 5 milliards de perte en 2006
3 milliards de recette pour 5,9 milliards de perte en 2007 (prévision)

merci la gauche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gamin
Petit joueur


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Ven 11 Mai à 19:02

Voilà j'ai trouvé cet article tout bizarre sur une page de journal que j'ai trouvé par terre, je pense que ça doit être n'importe quoi d'après ce que vous m'avez appris.
Je l'ai montré à mon papa et il m'a dit qu'il fallait faire attention aux chiffres parce q'uavec on pouvait tout dire et son contraire jocolor

"ISF et exil fiscal : une pure vue de l'esprit !


Les riches sont-ils trop taxés par l’impôt de solidarité sur la fortune ? Après la divulgation de l’assujettissement de la candidate socialiste à l’ISF, les opposants à cette taxation peinent à produire la moindre étude sérieuse.
Que représente vraiment l’ISF ? Le paiement de l’impôt de solidarité sur la fortune est l’une des questions fiscales les plus sensibles politiquement. La droite, dans une certaine mesure, n’a pas tort quand elle argue que cet impôt, finalement, ne rapporte pas grand-chose. Elle en profite alors pour avancer l’idée de sa suppression. Son rendement est effectivement faible. Du fait de nombreuses exonérations et niches fiscales, la collecte de l’ISF ne rapporte que 3 milliards d’euros au budget de l’État en 2005, soit moins de 1% des recettes fiscales (source : direction générale des impôts). En France, 394.518 redevables sont assujettis à l’ISF.

Le plus intéressant est de relever l’argument classique de la droite française. L’annonce médiatique de l’exil fiscal de Johnny Hallyday en Suisse avait arraché des larmes à Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP expliquant que Johnny avait parfaitement raison car il «y a un problème en France» sur la fiscalité des hauts revenus. Le Parti socialiste est lui-même embarrassé : François Hollande n’a-t-il pas déclaré qu’il fallait que «l’ISF joue son rôle de cohésion sociale, sans pour autant favoriser l’évasion» ?

L’argument de la fuite des entreprises et des talents vers d’autres pays aux traditions fiscales plus accueillantes est une légende largement entretenue. Elle est d’autant plus entretenue que les partisans de la suppression de l’ISF sont incapables de sortir une seule étude sérieuse qui prouverait les dégâts économiques provoqués par l’ISF.

À ce propos, le SNUI (Syndicat national unifié des impôts) relève plusieurs points. D’une part, les biens professionnels sont exonérés. En ce sens, rien ne laisse donc penser que l’activité économique puisse être affectée par l’ISF (le Conseil des impôts, dans son rapport de 2004, «La concurrence fiscale et l’entreprise», ne dit pas autre chose). D’autre part, le rapport du sénateur Philippe Marini (UMP), intitulé «Impôt sur la fortune ; éléments d’analyse économique pour une réforme de la fiscalité patrimoniale», reconnaîtrait lui-même que les évasions fiscales sont limitées (0,12% des redevables de l’ISF en 2003). Par ailleurs, une étude de la DGI (années 1997 et 1998) soulignait que seulement 350 redevables de l’ISF partaient chaque année à l’étranger avec pour principale motivation la mobilité professionnelle et non le poids de la fiscalité. Le SNUI relève, sur la base du rapport du Sénat daté de 2004, qu’avec toujours 350 départs annuels et avec un nombre de redevables de l’ISF en augmentation, «la proportion de redevables à l’ISF qui s’exilent est mécaniquement passée de 0,3% à 0,12%».
Enfin, le SNUI souligne que, selon le rapport Marini de 2002, «70 dirigeants d’entreprise et environ 25 déclarants de biens professionnels exonérés s’étaient délocalisés. Les pertes de droits étaient estimées à 11 millions d’euros en 2002» (sur un produit global de 2,45 milliards d’euros !). Alors que la droite crie dans tous les médias que l’ISF ferait fuir en masse les entreprises, le rapport Marini indique qu’il ne lui a pas été possible d’évaluer les biens professionnels «délocalisés».

Avec de tels chiffres, autant dire que «l’exil fiscal» est une pure vue de l’esprit. Une telle fable rappelle les campagnes de communication des fabricants d’insecticide aux États-Unis : pour inciter les ménages à se ruer dans les magasins, ils avaient déversé dans les médias pendant plusieurs semaines la fable de ces guêpes tueuses qui allaient envahir l’Amérique du Nord. Espérons que la droite ne nous abreuve pas de ces légendes dont elle a le secret, notamment celle de ces entreprises qui déploient leurs ailes pour échapper au méchant dragon fiscal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   Lun 14 Mai à 16:32

gamin a écrit:
Voilà j'ai trouvé cet article tout bizarre sur une page de journal que j'ai trouvé par terre, je pense que ça doit être n'importe quoi d'après ce que vous m'avez appris
exact, c'est n'importe quoi. D'ailleurs, d'une manière générale, quand tu ramasses un déchet par terre, jette-le à la poubelle mais ne joue pas avec.

Citation :
ISF et exil fiscal : une pure vue de l'esprit !
C'est vrai que Mauresmo, Zidane et tout le gratin du show-biz n'ont pas quitté la France, et surtout pas pour des raisons fiscales. Ton article doit être tombé d'Okapi et l'auteur doit être Charles Perrault, non?

Si je dis ça c'est parce:
1) Contrairement à ce que essaye de faire croire ton article, il y a eu de nombreuses études sérieuses sur l'ISF, notamment des rapports du Sénat ou des études de la CCI de Bordeaux.
2) ton gugusse mélange allègrement revenu fiscal et macro-économie (je comprends que ça t'embrouille Wink). Dans le même genre d'idée, il tente l'embrouille avec les délocalisations: rien à voir avec l'ISF, les entreprises en France peuvent continuer à tourner avec un actionnariat à l'étranger...
En fait ton rigolo mélange ISF, IRPP et IS, sans doute par manque d'argument sur l'ISF...
3) les chiffres qu'il balance sont peut-être vrais, mais ils ne sont absolument pas significatifs!, car ce sont les montants qui importent, pas le nombre d'individus!
exemple: il parle de "0,12% des redevables de l’ISF en 2003" de "seulement 350" départs. Bah si on prends les chiffres 2005: il n'y a que 649 départs, soit moins de 0,2%, oui mais ça réprésente 900 millions d'euros!!!
4) pareil quand il affirme que la principale motivation est la mobilité professionnelle et non le poids de la fiscalité, là il essaye encore une fois de te pigeonner.
exemple (ces chiffres sont faux, c'est pour les besoins de l'exemple):
- 600 foyers représentants une base imposable de 600 millions partent pour raisons professionnelles
- 49 foyers représentant une base imposable de 1,2 milliards partent pour poids de la fiscalité
Question: quelle est la principale motivation de l'exil fiscal?
Réponse: le poids de la fiscalité car en matière de rentrée budgétaire, la base imposable est prépondérante sur le nombre de foyers.
C'est évident que si la famille Muliez est partie en Belgique, c'est parce le marché belge est stratégiquement plus important que le marché français pour Auchan, Decathlon, Leroy Merlin et toutes les autres enseignes du groupe Accord (put1, j'vous jure...)
5) je ne parlerai pas de ses comparaisons absolument ridicules; je m'étonne d'ailleurs qu'il n'ait pas comparé les 6 milliards de pertes fiscales liées à l'ISF à l'ensemble des revenus fiscaux de l'état français Laughing


Citation :
autant dire que «l’exil fiscal» est une pure vue de l’esprit
Moi ça me rappelle la Direction du Tour de France qui affirme chaque année que le dopage n'existe pas Laughing Laughing Laughing
En réalité le dopage existe mais ça ne serait pas si grave s'il ne concernait pas les meilleurs coureurs
En réalité la fuite fiscale existe mais ça ne serait pas si grave si elle ne concernait pas les plus grosses fortunes

Citation :
Espérons que la droite ne nous abreuve pas de ces légendes dont elle a le secret, notamment celle de ces entreprises qui déploient leurs ailes pour échapper au méchant dragon fiscal
Hélas, les délocalisations existent et le grand méchant dragon fiscal aussi... mais l'ISF n'est qu'une de ses griffes
Espérons que la gauche ne nous abreuve pas de ces légendes dont elle a le secret, notamment que le reste du monde va s'aligner sur les salaires français, donc qu'il n'y a pas de risque de délocalisation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au sujet de l'impôt sur la fortune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au sujet de l'impôt sur la fortune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» re-sujet sur le festival country de Bain de Bretagne
» sujet éclairage
» Au sujet des délocalisations éventuelles...
» [Sujet officiel] Rallye terre picardie
» Listes Garde Impériale pour le tournoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contre forum :: Politique-
Sauter vers: