Contre forum

Parlons de tout
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'autorité peut-elle être discutée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

L'autorité peut-elle selon vous être discutée ?
oui
54%
 54% [ 7 ]
non
46%
 46% [ 6 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: L'autorité peut-elle être discutée ?   Lun 30 Avr à 21:00

Dans le journal, je lis les propos rapportés de Philippe Meirieu, fondateur des IUFM.
"ce que Nicolas Sarkozy dit sur l'autorité ressemble au discours de Pétain, avec un retour à l'autoritarisme, à une forme d'obéissance arbitraire fondée sur la force et non sur la compétence", a-t-il souligné. "Liquider Mai 68, c'est un recul inquiétant de la démocratie : c'est mettre en place un dispositif dans lequel l'autorité ne se discute pas, or l'autorité démocratique, par essence, se discute",

Je ne pense pas que l'autorité ait besoin d'être discutée. La contestation de l'autorité, c'est l'anarchie et l'anarchie pour moi, c'est le contraire de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Lun 30 Avr à 21:52

rien a ajouter, je suis completement d'accord avec Philippe Meirieu

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Tuttle
noob
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : partout en cas de besoin
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Lun 30 Avr à 22:07

"La remise en question de l'autorité : Hannah Arendt

Dans la Crise de la culture, Hannah Arendt explique pourquoi l'autorité est entrée dans une crise généralisée (à noter que le livre fut publié en 1968).
Pour cela, il faut reprendre le schéma classique de l'autorité opéré par Max Weber. Selon lui, il existe trois formes [de transmission] de l'autorité :
coutumière (issue de la tradition) ;
charismatique (une personne qui fascine, dont l'autorité est retransmise à la descendance, mais avec une certaine dégradation, à cause d'une routinisation) ;
rationnelle-légale (les régimes politiques contemporains ou lorsque l'on dit de quelqu'un qu'il a de l'autorité en la matière).

Selon Arendt, la crise de l'autorité touche en premier lieu le schéma de retransmission coutumier (et s'étend également par la suite au schéma charismatique).

Cette crise touche toutes les sphères de la société : le politique, la religion, l'école, la famille. Elle ne touche cependant que peu le schéma classique de l'économie, où le chef d'entreprise reste toujours le dépositaire de l'autorité, sans (presque) aucune contestation possible de la part de ses employés.
Les causes de cette crise remontent à l'insertion du système démocratique dans la société. La démocratie est d'abord entrée par le biais du politique en 1789, mais en mai 1968, il touche toutes les autres sphères de la société. Le système démocratique est fondamentalement opposé à l'autorité coutumière, car dans une démocratie, tout le monde est égal, il n'y a donc pas d'autorité naturelle. La seule autorité qui peut alors prévaloir dans ce cas est l'autorité légale-rationnelle (où l'on démontre ses compétences).

Ainsi, plus qu'une véritable crise de l'autorité, on voit apparaître une transformation de celle-ci : l'autorité traditionnelle doit faire place à une autorité légale-rationnelle. Hannah Arendt souhaite cependant limiter ce mouvement dans un cas particulier : celui des enfants (à l'école ou dans la famille). Les enfants ont besoin de structuration ; apprendre le principe démocratique avant même d'apprendre l'autorité est mauvais, car dans ce cas, ils remettent en question l'autorité de leur professeur et de leurs parents."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Lun 30 Avr à 22:22

est ce que bazooka tu ne peut jamais nuancer tes propos?

Te rends tu compte que si personne ne remmettai jamais en cause l'autorité, la société tomberait dans un immobilisme inquiétant, et qui pourrait sombrer rapidement dans des dérives dictatoriales.

je crois que y'a pas mal d'auteur en plus de arendt qui parle de ca genre merton ou crozier, enfin nike doit le savoir.

Pour toi est ce que toutes les remises en causes de l'autorité genre révolution francaise, 1936 et le front populaire, mai 68, manif pour l'avortement sont des pertes pour la france?

et est ce que pour toi il est mal de remmettre en cause les lois d'interdiction de l'euthanasie, de proner le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par ces denriers?


comprend que si personne ne remet en cause ne serait ce qu'un peiti peu l'autorité cela devient très dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarko
noob


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Lun 30 Avr à 23:49

Les gauchistes vous etes gentils mais tres naifs l autorite ne peut pas etre discutee car comme le dit Bazooka ca devient l anarchie.
Mai 68 est un desastre pour la france et pour les pseudos avancées dont parle le Stalinien c est nul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 0:09

Pas besoin de remettre en cause l'autorité (si tant est qu'il y en reste en France) pour changer la France. Au contraire, changer la France passe par une restauration de l'autorité, par la légitimité et le refus de reculer devant la rue. Sans autorité, on ne pourra rien changer. La gauche conservatrice française a tout intérêt à casser l'autorité.

Ceci dit, on peut toujours discuter de l'euthanasie, du mariage homosexuel et de l'adoption d'enfants par ces denriers. Vous connaissez mes positions sur ces sujets. Mais quel est le rapport avec le problème de l'autorité ?

Si Sarko parle de Mai 68 alors qu'une majorité d'étudiants à l'époque y avait participé, c'est, je pense qu'une grande partie des étudiants de 68 se rend compte aujourd'hui des dégâts causés par la dictature du relativisme qui consiste à dire que tout se vaut, qu'il n'y aucune différence entre le beau et le laid, le bien et le mal, le vrai et le faux. Cette pensée explique en grande partie ce qui fait peur, le manque de respect, les abus que se permettent certains patrons voyous,...

Acceptez-vous l'idée que l'élève soit l'égal du professeur ? Acceptez-vous l'idée que la victime compte moins que le délinquant ? Accepte-vous l'idée qu'il faut supprimer les classements pour ne pas traumatiser les mauvais élèves ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 0:26

Citation :
Si Sarko parle de Mai 68 alors qu'une majorité d'étudiants à l'époque y avait participé, c'est, je pense qu'une grande partie des étudiants de 68 se rend compte aujourd'hui des dégâts causés par la dictature du relativisme qui consiste à dire que tout se vaut, qu'il n'y aucune différence entre le beau et le laid, le bien et le mal, le vrai et le faux. Cette pensée explique en grande partie ce qui fait peur, le manque de respect, les abus que se permettent certains patrons voyous,...

mais putain c'est pas possible! c'est mot pour mot le discours de sarko a bercy... pierre, je t'en supplie essaye de penser par toi meme c'est desesperant! je dis ca sans aucune mechanceté je trouve juste ca dommage d'avoir l'impression d'entendre un discours de sarko dans chacun de tes posts.

Citation :
Mais quel est le rapport avec le problème de l'autorité ?

Le rapport est simplement ton incapacite a nuancer tes propos sur pas mal de sujets...

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 0:35

Nous verrons bien le soir venu si les perdants accepteront le verdict des urnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 0:57

lol le rapport?
enfin ca montre a quel point tu es receptif aux critiques

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 12:37

bazooka quand tu réponds a mon poste tu esquives admirablement, quand tu réponds au poste de monotonix, tu n'as rien à dire et tu réponds un "Nous verrons bien le soir venu si les perdants accepteront le verdict des urnes" qui n'a aucune relation avec le sujet traité.

Je respecte tes propos, mais je pense qu'il faut les nuancer car tu ne détiens pas la vérité universelle et dès qu'on te mets devant des faits véridiques qui contredisent ne serait ce qu'un peu tes théories, tu n'as plus rien à répondre.

exemple quand je te cite toutes les remises en cause de l'autorité en france qui ont permis de grandes avancées, tu ne veux absolument rein avouer et tu brodes des phrases sans intéret pour esquiver.

quand tu dis:
on peut toujours discuter de l'euthanasie, du mariage homosexuel et de l'adoption d'enfants par ces denriers. Vous connaissez mes positions sur ces sujets. Mais quel est le rapport avec le problème de l'autorité ?

bé moi je le vois le rapport avec l'autorité, quand mamére organise un mariage illégal entre homo, quand une mére euthanasie illégalement son fils atteint d'une maladie horrible, il y'a la une remise en cause de l'autorité qui est bénéfique et indispensable pour le pays.

rends toi compte que si l'autorité n'avait jamais été remise en cause on serait encore dirigé par un descedant de louis 14, alors merdeeeeee nuance tes propos pu....

Tout cela en rapellant que je suis d'accord avec toi sur le fait que l'autorité ne doit pas étre constament remise en cause, car c'est la qu'on pourrait trendre vers des dérives comme tu aimes dire "anarchistes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueur du MTT
Petit sarko


Nombre de messages : 241
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 12:40

sylvain a écrit:
bé moi je le vois le rapport avec l'autorité, quand mamére organise un mariage illégal entre homo.

Je croyais qu'elle etait prof tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 14:00

Le débat est intéressant à la base mais pourquoi tu profites de chacun de tes posts pour faire de la propagande à Sarko?

bazooka a écrit:
Acceptez-vous l'idée que l'élève soit l'égal du professeur ?
Ok, ça un rapport avec le sujet. Je vais donc y répondre.
Pour moi, le respect que tout élève doit à son professeur est légitimé, non par le fait que l'un soit fonctionnaire et l'autre mineur, ou quoi que ce soit d'autre, mais par le fait que l'un est dépositaire du savoir et l'autre récipiendaire Ensuite, le terme égal est ambigü: l'émetteur peut-il se prétendre supérieur au récepteur? La seule autorité dont peut se prévaloir un professeur est de maintenir les conditions nécessaires au transfert de son savoir.

Citation :
Acceptez-vous l'idée que la victime compte moins que le délinquant ?
Heu, le rapport avec l'autorité? Esplisse-moi stp.
Citation :
Accepte-vous l'idée qu'il faut supprimer les classements pour ne pas traumatiser les mauvais élèves ?
Heu, le rapport avec l'autorité? Esplisse-moi stp.

Pour moi la question: l'autorité peut-elle être discutée ? ne se pose même pas: l'autorité doit être discutée!
L'acceptation de telle ou telle règle ne doit pas résulter d'une obéissance animale, stupide et aveugle mais être le fruit d'un choix raisonné (je parle pour les majeurs, pas pour les mineurs).
Exemple: respecter le code de la route, non pas par peur d'être puni, mais parce ne pas le respecter peut être dangereux.

Gardez à l'esprit que ceux qui ont bafoué l'autorité de Vichy en cachant des juifs étaient à l'époque des criminels mais aujourd'hui sont des justes

Toutes les lois humaines sont intrinsèquement faillibles.

Citation :
Au contraire, changer la France passe par une restauration de l'autorité, par la légitimité et le refus de reculer devant la rue
Là je suis d'accord. Mais tu utilises un terme extrèmement important: légitimité. Et pour moi toute légitimité ne peut provenir que d'un processus intellectuel de remise en cause.

Je m'excuse de ne pas (encore) connaître Merton ou Crozier mon cher Syl, mais je peux vous conseiller la lecture d'Antigone d'Anouilh, un grand classique du collège Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mar 1 Mai à 14:24

Citation :
Le débat est intéressant à la base mais pourquoi tu profites de chacun de tes posts pour faire de la propagande à Sarko?

mince, si meme nike le dit, ca devient dur pour toi, la...

je me permets simplement de faire un parallele entre le post de bazooka et le discours de sarkozy a bercy:

Citation :
Extrait d'une retranscription du discours de Nicolas Sarkozy a Bercy :

(...) Mai 68 nous avait imposé le relativisme intellectuel et moral. Les héritiers de mai 68 avaient imposé l’idée que tout se valait, qu’il n’y avait aucune différence entre le bien et le mal, entre le vrai et le faux, entre le beau et le laid. Ils avaient cherché à faire croire que l’élève valait le maître, qu’il ne fallait pas mettre de note pour ne pas traumatiser les mauvais élèves, qu’il ne fallait pas de classement. Ils avaient cherché à faire croire que la victime comptait moins que le délinquant. Ils avaient cherché à faire croire qu’il ne pouvait exister aucune hiérarchie de valeurs (...)

Citation :
Post de Bazooka :

(...) une grande partie des étudiants de 68 se rend compte aujourd'hui des dégâts causés par la dictature du relativisme qui consiste à dire que tout se vaut, qu'il n'y aucune différence entre le beau et le laid, le bien et le mal, le vrai et le faux. Cette pensée explique en grande partie ce qui fait peur, le manque de respect, les abus que se permettent certains patrons voyous,...

Acceptez-vous l'idée que l'élève soit l'égal du professeur ? Acceptez-vous l'idée que la victime compte moins que le délinquant ? Accepte-vous l'idée qu'il faut supprimer les classements pour ne pas traumatiser les mauvais élèves ?

j'accepte qu'on me critique pour ma propagande anti-sarko mais merci de reconnaitre que je ne suis pas le seul a faire de la propagande ici...

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mer 2 Mai à 14:44

ah bé putin ca fait plasir quand je partage l'opinion de nike, mais ca montre aussi bien que je vois pas comment on peut défndre la thése extrémiste de pierre : "l'autorité ne doit jamais étre contesté".

Sinon la je viens de lire le post de monotonix, c'est hallucinnant ce que fait pierre, moi qui le voyais avec nike les personnes les plus compétentes dans le débat on se rend compte que pierre ne fait que pomper tel un mauvais élève, les discours de sarko.

C'est dommage de pa pouvoir parler de sujet aussi basique sans faire du copié collé sur le discour de sarko, c'est méme inquiétant on dirait quasi que tu lui voues un culte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Mer 2 Mai à 21:57

C'était pour voir si vous suiviez ce que disent les candidats qui ne partagent pas vos convictions . Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Bravo Monotonix cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Jeu 3 Mai à 1:36

mouais on s'en sort comme on peut...
enfin, j'espere t'avoir prouve que, oui, je sais ce que dit sarko, et que ce n'est pas simplement une manipulation du PS si je pense qu'il est dangereux Wink

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gourou
Grand pretre


Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Jeu 3 Mai à 1:51

Pierre tu es de plus en plus drole mais sache que tu as toujours fait ca repeter mot pour mot ce que dit ton mac et je peux te le ressortir dans d autres post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Jeu 3 Mai à 14:58

mdrrrr énorme l'excuse à pierre, je sais que je suis pour toi un gars de gauche totalemen con mais t'inquiéte que je vais pas croire a l'excuse :

C'était pour voir si vous suiviez ce que disent les candidats qui ne partagent pas vos convictions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Jeu 3 Mai à 16:19

Laughing Au moins bazooka reconnaît ses travers quand monotonix le met en face Wink
Que celà ne se reproduise plus!

Comme quoi, la meilleure prévention, c'est l'éducation tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Jeu 3 Mai à 21:51

enfin il reconnait a moitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Ven 4 Mai à 1:30

Mais je ne vois en quoi il est dangereux par ces propos. Ils sont différents certes de ceux de la pensée postmoderniste dominante en France mais est-ce que chez vous différence est synonyme de dangerosité ?
Je reconnais à 100% que pour aller plus vite et que le débat gagne en précision, j'ai emprunté les termes qu'avaient employer sarko à bercy en copiant/collant et j'ai omis d'en apporter l'origine pour éviter que certains d'entre vous ne zappent avant même d'avoir lu tout mon post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Ven 4 Mai à 2:09

Le probleme etant que tous tes posts sont du copier-coller de Sarko, et comme l'a dit le gourou, j'aurai deja pu faire ca pour un paquet de tes posts

Citation :
est-ce que chez vous différence est synonyme de dangerosité ?

phrase amusante pour un sarkozyste convaincu, tellement il est toujours en train de stigmatiser, les etrangers, immigres etc. mais passons...

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nike
Grand pretre


Nombre de messages : 663
Localisation : au milieu: entre tout et rien
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Ven 4 Mai à 10:40

sylvain a écrit:
enfin il reconnait a moitié...
Faute avouée étant à moitié pardonnée, s'il reconnaît à moitié, il sera pardonné au quart Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   Ven 4 Mai à 17:58

ok ok on le laisse tranquille mais si la tolérance zéro de sarko avait été appliqué, on l'aurait viré du forum lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'autorité peut-elle être discutée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autorité peut-elle être discutée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plante stevia peut elle remplacer le sucre traditione ?
» UNE MB NEUVE PEUT ELLE DEVENIR VOITURE DE COLLECTION DANS 40 ANS
» [ VW Golf III ] Ma boîte de vitesse peut-elle survivre ?
» On peut aussi se faire plaisir hors bitume avec Twinette!
» Une Malibu Bic peut-elle faire l'affaire???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contre forum :: Politique-
Sauter vers: