Contre forum

Parlons de tout
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le metier de prof est-il un metier facile ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Le metier de prof est-il un metier facile ?   Jeu 16 Nov à 15:16

pour eviter les debordements (dont je suis responsable Razz ) dans l'autre partie du forum, je propose de continuer le debat ici, mais d'un point de vue plus "politique" donc.
je vous laisse donc repondre (notamment kevin vu qu'il affirmait que ce n'est pas un metier difficile Wink )

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adhara
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Dans mon manoir
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Le metier de prof est-il un metier facile ?   Jeu 16 Nov à 19:12

Tous des glandeurs moi je chie sur l'education nationale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain
Petit sarko
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : bien calé devant mon pc
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le metier de prof est-il un metier facile ?   Jeu 16 Nov à 20:24

bon c'est bon maintenant que le sujet est fait ca sert plus a rien t'es vraiment une loose lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monotonix
Grand pretre


Nombre de messages : 304
Localisation : Université Paul Valéry
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Le metier de prof est-il un metier facile ?   Sam 24 Mar à 15:02

Citation :
Nicolas Sarkozy est la cible de critiques tous azimuts après la garde à vue pendant sept heures, vendredi à Paris, d'une directrice d'école accusée d'être intervenue contre l'arrestation d'un étranger sans papiers.

Outre des représentants du monde enseignant et associatif, tous les candidats de gauche à la présidentielle ainsi que l'UDF ont dénoncé une escalade dans la répression, à trois jours du départ du candidat UMP du ministère de l'Intérieur.

"Il n'y a vraiment pas de quoi faire une polémique", a répliqué Nicolas Sarkozy en déplacement aux Antilles.

Mais en annonçant avoir écrit aux préfets pour leur rappeler des consignes précisant que l'exécution des mesures d'éloignement d'étrangers ne devaient pas se faire "dans l'enceinte ou à proximité immédiate" d'établissements scolaires, le ministre de l'Intérieur a donné l'impression de se démarquer du préfet de police de Paris, Pierre Mutz, jugé "chiraquien".

Une polémique que devra gérer François Baroin, un proche de Jacques Chirac qui succédera lundi à Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur.

Vendredi, la directrice d'une école maternelle du XIXe arrondissement de Paris a subi près de sept heures de garde à vue après des incidents survenus mardi à proximité de l'établissement, lors de l'interpellation d'un parent d'élève sans papiers.

Les policiers auraient fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, qui intervenaient en faveur de ces étrangers.

Selon le parquet, une voiture de police a été endommagée et un policier s'est vu prescrire dix jours d'incapacité totale de travail. Il assure que les policiers ont identifié la directrice comme la responsable des dégradations sur la voiture.

"PAS LA FRANCE QUE NOUS VOULONS"

Nicolas Sarkozy a déclaré que la garde à vue de la directrice, Valérie Boukobza, était une "décision de justice" prise par un procureur "indépendant".

Convoquée dans la matinée au commissariat, Valérie Boukobza était accusée "d'outrages et dégradations de biens publics en réunion". Deux autres personnes entendues étaient pour leur part accusées "d'incitation à l'émeute." Après plusieurs heures d'interrogatoire, le parquet a ordonné leur remise en liberté.

"Les enseignants ne sont pas des auxiliaires de police", s'est indignée la candidate socialiste Ségolène Royal vendredi soir lors d'un meeting à Nice. "Ce n'est pas ça la France que nous voulons. Ce n'est pas comme ça qu'on défend l'identité nationale, bien au contraire."

François Bayrou, candidat de l'UDF, a également estimé que, dans cette affaire "on a franchi des limites." A la "gauche de la gauche", Marie-George Buffet (PCF), Dominique Voynet (Verts), l'altermondialiste José Bové et Olivier Besancenot (LCR) s'en sont tous pris à Nicolas Sarkozy.

"Jamais on n'avait atteint un tel niveau", s'est indigné pour sa part Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, le principal syndicat enseignant.

L'Unsa Education a également dénoncé les "tentatives d'intimidation à l'encontre des enseignants qui protègent les élèves sans papiers" et SOS-Racisme demande que cessent "ces harcèlements policiers" qui "ressemblent beaucoup à un signe électoral."

L'express.fr, samedi 24 Mars

on va encore m'accuser d'antisarkozysme primaire, ou encore mieux d'anarchiste communiste revolutionnaire, mais ca commence a faire beaucoup dans l'escalade de la repression tout ca...
enfin, bref, sarko prouve bien que le metier de prof est vraiment tres difficile parfois Razz (effectivement je ne savais pas ou mettre cet article)

_________________
=> petit bourgeois de gauche monotone <=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bazooka
Petit sarko


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le metier de prof est-il un metier facile ?   Dim 25 Mar à 4:11

Amusant de constater que quand sarkozy critique la justice, on lui reproche de nuire à son indépendance et quand elle fait des erreurs, de les lui faire retomber sur le dos.
Un minimum d'honnêteté intellectuelle ne serait pas un mal pour la démocratie.

Etre prof est un métier difficile dans une société on ne respecte plus deux valeurs fondamentales que sont l'autorité et le respect de sa hiérarchie. Encore un reliquat de 68, que certains appellent le progrès. Moi j'appelle ça la chienlit.

Je reprocherai toujours à mes parents de ne pas m'avoir financé des études dans le privé. Mais ça m'aurait au moins permis de m'apercevoir de la nuillité de l'éducation nationalen, temple de l'égalitarisme et du nivellement par le bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le metier de prof est-il un metier facile ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le metier de prof est-il un metier facile ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La réalité du metier de conducteur de bus
» Un metier méconnu, testeur d'ailes à caisson
» quel est votre metier
» Policier peut etre un metier sympa !!!
» faire du krav maga son metier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contre forum :: Politique-
Sauter vers: